Archive for juillet, 2013

Réception du ProLiant Microserver G7

0

En cette période où je n’ai le temps de rien, je vous offre juste quelques petites photos de mon ProLiant Microserver G7. Une jolie petite machine qui saura remplacer un NAS pour pas très cher.

L’avantage par rapport à un NAS, même des Synology qui sont mes préférés, c’est que c’est un vrai PC doté d’un processeur AMD Neo 54L (pas très puissant mais suffisant), donc on peut y faire tourner le système qu’on veut sans problème. La RAM est extensible, donc je l’ai passé à 8 Go de RAM, et j’ai réutilisé le disque dur fourni pour y mettre le système d’exploitation dans la baie optique pour installer 4 disques 3 To. Toutes les vis nécessaires sont fournies dans la porte.

Je m’en sers de cible iSCSI pour stocker des médias, qui seront partagés par mon serveur habituel qui est mon contrôleur de domaine. Je n’ai pas encore terminé son intégration dans mon réseau mais il est très silencieux. Quand on a goûté au serveur à la maison on ne peut décidément plus s’en passer…

La nouvelle génération (G8) est encore plus intéressante car contient des éléments plus puissants évidemment, mais aussi iLO4, qui permet de gérer le serveur et d’en prendre le contrôle à distance dans une page Web, comme un vrai ProLiant.

Réception de la borne AirPort 802.11ac

0

Youhou ! Je smurfe plus vite que la lumière ! En fait non. Mais j’ai reçu aujourd’hui (Mardi en réalité mais j’étais en congé, le machin est arrivé au boulot, donc je l’ai eu seulement aujourd’hui. Voilà tu sais tout) une merveilleuse borne Wifi Apple. La toute dernière borne AirPort (Ouais c’est aéroport en anglais, t’as vu!) pour… bah, c’est à dire que j’ai déjà une borne AirPort de la génération précédente, alors j’imagine que c’est pour la remplacer.

En fait je l’ai prise parce que je trouve ça marrant comme forme, mais également car j’ai maintenant une machine compatible avec le 802.11ac. Ne me demandez pas ce que ça apporte, j’en sais rien, ça doit surtout être plus rapide, mais à part ça… Donc idéalement, faites une recherche à ce sujet pour avoir des infos, moi j’en ai pas.

Ouh mais c’est qu’il est l’heure de manger !

Voici donc quelques photos de la borne, qui est identique à la Time Capsule, avant que j’aille décongeler une pizza !

Un gros avantage que je trouve à cette borne, outre sa vitesse, c’est un détail, l’alimentation est intégrée. Pas de bloc d’alimentation à se trainer donc, il suffit de la brancher comme une lampe et elle se met en route. La configuration se fait de manière ultra simple avec l’Utilitaire AirPort, fourni sur Mac, sans doute disponible sur le site d’Apple pour Windows… Je ne peux pas vraiment tester en détail car comme on a pu le voir ici, ou , des problèmes de drivers sur Mac empêchent des débits corrects… On verra d’ici quelques semaines (ou mois) ce que cela donne.

Réaménagement de la cuisine

2

Voilà longtemps que nous n’avions pas posté par ici, manque de temps, accumulation de travail, fatigue, tentative de meurtre, arrestation, procès… Euh, non pas les trois derniers en fait…

J’ai récemment pu faire une bonne affaire, une fois n’est pas coutume, et me suis dégoté un joli petit serveur HP ProLiant ML370 G5 pour remplacer le ML350 que je vous avais montré dans un précédent post, et qui partira dans la cave de ma maman adorée pour remplacer son valeureux ML350 G3, dont j’avais également parlé.

J’en profite pour déballer un peu les caractéristiques, chose que tout geek apprécie lorsqu’on lui présente une machine :

  • deux processeurs Intel Xeon E5430 (Quad-core 2,66 GHz, FSB à 1333 MHz)
  • deux cartes mémoires accueillant 16 barrettes au total (j’ai 24 Go de RAM en PC2-5300 Fully Buffered ECC)
  • Chipset Intel 5000P
  • deux contrôleurs RAID HP Smart Array P400 (chacun avec 256 Mo de cache et batterie de back-up)
  • deux cartes réseau intégrées NC373i Gigabit Ethernet
  • slots d’extensions PCI Express et PCI-X
  • deux ports USB 2.0 en façade, deux à l’intérieur et deux à l’arrière
  • kit de ventilation redondante (6 ventilateurs)
  • deux blocs d’alimentation hot-plug (en redondance) 1170 Watts
  • deux baies de huit disques SAS SFF (2,5″) 146 Go 10000 rpm configurés en RAID 6 ADG (6 disques actifs et 2 online spares par volume RAID)
  • HP StorageWorks Ultrium 960 sur carte SCSI dédiée
  • System Insight Display (affichage par LED des défaillances)

Extérieurement, il ressemble comme un frère au ML350 qu’il remplace, il accepte les mêmes disques, les mêmes alimentations Hot-Plug ventilées. Pourtant il est plus long d’une douzaine de centimètres, peut accueillir jusqu’à deux fois plus de disques SFF, moins d’emplacements 5,25″, et pourtant à l’intérieur ça change. On passe de deux ventirads pour les processeurs à de simples radiateurs, la RAM n’est plus sur la carte mère mais sur des cartes additionnelles, les VRM sont tous les deux remplaçables (un seul sur le ML350), les ventilateurs ne sont plus sur les processeurs et à l’arrière du boîtier mais tous au centre, formant deux colonnes de trois ventilos, permettant ainsi de supporter des pannes à ce niveau là.

Une machine vraiment sympathique et avec de la gueule, fournie en très bon état, et que j’ai pu compléter avec mon premier ML370 G5 pour en faire le monstre que c’est aujourd’hui. Il est maintenant raccordé à un onduleur, ce qui n’était pas le cas avant, mais il faudrait que j’en trouve un deuxième pour avoir de la redondance là aussi. Il est plus bruyant que son prédécesseur, c’est pourquoi il était hors de question de l’installer ailleurs que dans ma cuisine, mais plutôt que de le laisser vulgairement sous la table, il est maintenant sur la partie inexploitable de mon plan de travail, permettant ainsi d’économiser de la place dans la pièce. J’ai pour l’occasion posé deux câbles Ethernet pour pouvoir le relier à chacun de mes routeurs.

Voici sans plus attendre quelques photos de l’installation…

Alors, la classe hein ?

Go to Top