Archive for juin, 2014

[pfSense] Astuce en attendant une mise à jour pour les DynHosts OVH

3

Bonjour !

Aujourd’hui une petite astuce toute sympatoche pour faire marcher les Dynhosts OVH. Comme vous le savez sans doute, si vous avez une adresse IP dynamique fournie par votre opérateur, il existe des services qui peuvent tout de même vous fournir un nom de domaine.

Il suffit en général d’avoir un routeur ou un ordinateur qui contient un logiciel client qui va se charger de découvrir quelle est votre adresse IP publique, et de l’envoyer au serveur pour que le service mette à jour les DNS. Ainsi vous pouvez bénéficier de la résolution de votre nom de domaine même lorsque vous changez d’IP régulièrement. Cela est très utile lorsque vous voulez héberger des services chez vous, ou simplement si vous voulez qu’une machine reste joignable via un nom.

pfSense dispose d’un client que vous pouvez gérer directement dans son interface de configuration. Cependant, il n’est pour le moment pas possible de mettre à jour un Dynhost de chez OVH. Cela peut être problématique lorsque vous avez tous vos domaines chez OVH et pas d’IP fixe. En attendant la mise à jour qui apportera cette fonctionnalité, on peut biaiser.

1. Modification pour que ça marche

Pour cela, on va se connecter à la page de configuration et se rendre dans le menu Diagnostics, puis Edit File. Une fois sur cette page, vous devez entrer le nom du fichier, celui qui contient les paramètres de DNS dynamiques, « /etc/inc/dyndns.class » puis cliquez sur Load pour charger le fichier. Évidemment, vous pouvez y aller directement en SSH avec nano si vous êtes à l’aise avec.

Une fois le fichier chargé, faites une recherche avec la fonction adéquate de votre navigateur et recherchez la ligne suivante :

$server = "https://members.dyndns.org/nic/update";

Et remplacez la par la ligne suivante :

$server = "https://www.ovh.com/nic/update";

En gros, on va expliquer en faisant cela que les services de DynDNS ne mettront plus à jour DynDNS mais OVH. C’est sûr, cela vous privera de DynDNS, mais c’est juste une bricole sale et temporaire puisqu’une mise à jour système supprimera vos modifications.

Une fois que c’est fait, pensez à cliquer sur Save.

2. Paramétrage de pfSense

Allez dans le menu Services, puis Dynamic DNS. Cliquez sur + et sélectionnez DynDNS custom. Remplissez les champs Hostname avec le nom d’hôte de votre Dynhost, comme dynhost.domaine.tld, le champ Username avec le nom d’utilisateur que vous avez créé lors de la création de votre Dynhost, et dans Password, le mot de passe.

3. Vérification que tout va bien

Si vous voulez vérifier, ne sauvegardez pas. Gardez la fenêtre sous la main, et allez sur votre manager OVH. Allez dans les réglage de la zone DNS de votre domaine et regardez l’IP en regard de votre Dynhost. L’IP devrait être bidon puisque vous n’avez pas encore mis à jour.

Reprenez la fenêtre de la configuration pfSense et sauvegardez. Une fois fait, Actualisez votre page du manager OVH pour voir si l’IP affichée se remplace par votre IP actuelle. Si besoin, dans pfSense, éditez votre Dynhost et en bas de la page cliquez sur Save & force update.

Voilà ce à quoi ressemble votre page pfSense pour les Dynhosts :

Voilà c’est terminé. Éventuellement, vous pouvez jouer sur le TTL de votre domaine chez OVH histoire que vous ne soyez pas bloqué par la propagation sur certains DNS…

Prenez soin de vos onduleurs

0

Récemment, j’ai eu le déplaisir de rentrer chez moi et d’entendre des sons d’alerte d’un onduleur, tout en sentant une délicieuse odeur de chaud et de batterie défectueuse, comme vous pouvez le constater :

Dès que j’ai compris ce qui se passait j’ai éteint l’onduleur et je l’ai débranché intégralement, ainsi que le connecteur de la batterie qui se trouve à l’arrière. Il était brulant et il était impossible de trop le toucher. J’ai alors décidé d’allumer le climatiseur dans la pièce pour qu’il refroidisse rapidement. Les batteries ne supportent pas les hautes températures, et ce jour là il faisait très chaud, et ces batteries étaient vieilles.

Une fois refroidi j’ai sorti le bloc batterie pour pouvoir l’écarter. C’était si chaud qu’il a fallu plus de 5 heures pour que la coque de l’onduleur soit tiède.

Quelques temps plus tard, j’ai retiré l’étiquette APC pour voir quel type de batteries c’était. Comme on peut le voir ce sont deux 7,2 Ah. Je cherche sur le web un vendeur de batteries APC et je tombe sur un pack complet pour environ 65 euros. L’astuce c’est que ce vendeur dispose aussi de pas mal de batteries vendues seules. Je fais donc quelques mesures et me procurer deux batteries du même type, de mêmes dimensions et de 9 Ah pour environ 25 euros pièce. La seule contrainte est de devoir les assembler moi même en récupérant le connecteur collé sur les anciennes, rien de bien compliqué.

Outre le gain en capacité, cela permet de réaliser une bonne économie.

J’en ai profité pour coller un ventilateur sur une des grilles d’aeration de l’onduleur afin de réguler un peu la température. Je ferai probablement la même chose sur le deuxième onduleur lorsque ses batteries devront être remplacées.

Il est très important de maintenir une température ambiante aux alentours de 22°C. La capacité des batteries, la charge, la décharge, la durée de vie et la dangerosité varient si elles sont mal utilisées.

J’espère que cette petite astuce vous permettra d’améliorer vos onduleurs tout en faisant quelques économies…

Bravo OpenKarotz !

1

Un titre un peu étrange, mais bravo à OpenKarotz ! Je redécouvre mon lapinou qui ne me servait plus à rien depuis de longs mois. De longs mois à voir le blog officiel Karotz sombrer dans les explications hasardeuses sur l’impossibilité de commander un lapin, et aussi sur les nombreux problèmes de serveurs…

Si comme moi vous possédez un Karotz et que vous avez l’impression que les carottes sont cuites, redonnez lui un peu de vie. Les étapes d’installations sont assez simples et vous pourrez ensuite vraiment le contrôler sans dépendre des serveurs officiels et c’est un gros plus. Tout est expliqué, et vous aurez comme moi le plaisir de redécouvrir ce lapin, en le rendant vraiment contrôlable en local où à distance.

Tout n’est pas parfait pour le moment, mais tout ce que j’ai pu testé ou presque a fonctionné du premier coup. C’est vraiment sympa. Et comme on peut le voir sur le site :OpenKarotz

C’est bien la preuve que ça commence à être connu ! En tout cas j’ai hâte de voir la suite !

Go to Top