Chez LabCellar on fait souvent la traque aux AS/400 et autres iSeries dans l’espoir d’agrandir notre petite collection. Et c’est souvent l’occasion de vivre une aventure : il y a un an et demi nous avions mis à rude épreuve les amortisseurs d’un monospace avec un gros 9406-820 (et sa baie de disques FC5074), puis exploré les abysses de la Seine-et-Marne pour un 9402-400 Advanced 36. Ensuite nous avons atterri dans le pays du Manneken Pis pour aller chercher un 9406-520, et enfin visité un laboratoire médical de nuit, dont le propriétaire se débarrassait d’un 9405-520.

Dès qu’une occasion se présente à nous, nous nous empressons de la saisir car les AS/400 et iSeries sont très rares sur le marché de l’occasion en France, encore plus en dehors des circuits de revente destinés au professionnels. Cette fois-ci, nous nous sommes rendus en Haute Normandie, où non pas un, mais deux systèmes AS/400 et i5 nous attendaient.

Charger un ordinateur de ce type dans une voiture nécessite un peu de planification, et une quantité non nulle de muscles, variable en fonction du modèle. Un chariot type « diable » et quelques tendeurs bon marché sont de bons outils pour ne pas se faire mal au dos en transportant l’AS/400 jusqu’au coffre de la voiture.

Une fois les machines acheminées à leur destination temporaire, c’est l’excitation pour vérifier le bon fonctionnement des deux ordinateurs. Quand on trouve un AS/400 d’occasion, le propriétaire n’est parfois malheureusement pas en mesure de nous renseigner sur le fonctionnement de la machine, et ne pourra donc pas forcément nous donner le mot de passe d’un compte *SECOFR pour pouvoir accéder à la machine. Fort heureusement, on peut compter sur la négligence des administrateurs systèmes des entreprises qui nous laissent nous connecter à d’autres comptes avec des privilèges élevés, et donc prendre la main sur le système. C’est un pari que nous avons dû faire à chaque fois que nous avons acheté une de ces machines. Il n’est arrivé qu’une seule fois que l’on nous donne les mots de passes.

On a donc maintenant six, oui vous avez bien lu, six AS/400 et iSeries. On est sûrement pas loin d’être les seuls en France, peut-être même en Europe pour être assez cinglés. Si vous êtes dans la même situation que nous, n’hésitez pas à nous contacter. Des proches pensent qu’il serait important pour notre santé mentale de monter un groupe de parole. 🙂