Posts tagged vie quotidienne

[Day to day life] De l’importance dans les sauvegardes

0

De tout temps, nos systèmes informatiques sont les proies de dysfonctionnements. La cause en est souvent la durée de vie des équipements, et parfois des défauts de conception, de fabrication ou même d’utilisation.

Les supports de stockage font partie de ces équipements. Pouvoir stocker des To de données c’est très intéressant, très pratique et je ne sais pas comment je ferai si je ne pouvais pas, mais il faut avouer que la défaillance d’un disque dur peut avoir des répercussions catastrophiques.

Il y a deux jours, j’ai eu le déplaisir, l’horreur de découvrir une situation tout à fait atroce et insupportable. Un des disques durs de mon serveur était en panne.

Les outils de monitoring râlent, expliquent qu’il faut changer le disque dans les plus brefs délais, qu’un spare vient de prendre le relais pour reconstruire le RAID5, que si un autre disque dur tombe en panne en même temps, le contenu sera irrécupérable, tout ça, tout ça. Bon, dans mon cas tout va bien, le spare a pris le relais, le RAID s’est reconstruit, il reste encore un spare online disponible, tout va bien. J’ai de la chance.

Le RAID n’est pas une solution de sauvegarde. Si au mieux, il améliore les performances, il peut retarder la perte de données avec une tolérance aux pannes, mais la seule solution efficace c’est de déporter les données sur un autre support, de préférence offline.

Disque SAS HPPensez donc à sauvegarder. Dupliquez vos données en des lieux distincts d’une façon ou d’une autre. Un jour où l’autre, vous en aurez besoin. Je ne ferai pas ici le tour de toutes les types et logiciels de sauvegarde mais plus le système est simple, plus il est fiable. Time Machine, sur Mac, c’est super joli et super pratique, mais une sauvegarde ça peut-être simplement copier tous les fichiers à sauvegarder sur un disque dur externe une fois par semaine, et mettre immédiatement après ce disque en sécurité.

Plus un fichier existe en un grand nombre d’exemplaires, plus il y a des chances pour que dans 10 ans on en retrouve un. Multipliez vos sauvegardes, multipliez les emplacements où vous les entreposez, multipliez les types de supports (disques durs, disques optiques, bandes, ou même une autre machine joignable via Internet…).

Comment patienter avant le repas…

0

Aujourd’hui, parlons peu, parlons bien, parlons donc diététique. Vous rêvez depuis toujours de conserver votre ligne (le physique, pas le téléphone) et ressentez régulièrement un énorme creux en fin de matinée et fin d’après midi? C’est normal. Pour compenser vous avez l’habitude de grignoter une saloperie ou deux à ce moment là, grosso modo une ou deux heures avant de passer à table. C’est normal.

Des experts diététiciens nutritionnistes ont découvert une méthode simple pour vous alimenter quelque peu pour continuer sereinement la journée, avant de passer à table. Vous voulez la connaître ?

En supposant que vous voulez la connaître, voici quelques victuailles sains pour le goûter.

Il faut donc :

  • Un chinois
  • 48 Kinder chocolat
  • Un pack de Kinder Country
  • 10 beignets fourrés
  • 90 MilkyWay

Mettez le tout dans une boîte en carton pour les ramener plus facilement de la voiture, rentrez chez vous, et enfin, savourez, vautré devant la télé, l’ordinateur posé sur vous.

It’s time : Faisons connaissance avec la Pebble

0

C’est l’heure ! C’est pas moi qui le dit, c’est Pebble. Souvenez-vous, cette montre tant attendue, annoncée pour de vrai au début du mois de janvier par Eric Migicovsky. Un petit bijou dont j’ai parlé par ici le lendemain de l’annonce faite au CES 2013 qui est aujourd’hui enfin arrivé !

Je joue avec depuis seulement quelques heures alors mon avis ne peut être que très partiel, n’ayant pu tester l’autonomie, ni tous les types de notifications, mais pour l’instant : C’est GÉ-NIAL !

La montre est discrète, elle ne sonne pas mais vibre. Le rétro-éclairage permet une bonne lisibilité et peut ettre activé en permanence ou seulement lorsque la luminosité ambiante est faible, de même que l’écran E-Ink est très lisible en extérieur. Elle est légère, les boutons sont facilement accessibles et elle est réactive.

On va voir ce que cela donne avec le temps, mais en tout cas les premières impressions sont excellentes, et même meilleurs que ce que j’imaginais au départ. Je vais tenter d’estimer l’autonomie que j’ai perdu sur le Nexus 4 depuis que j’utilise cette montre qui, je le rappelle, est connectée en Bluetooth avec les smartphones Apple ou Android.

Quelques liens utiles ou pas :

Le site officiel
Pebble sur Twitter
Pebble sur Facebook
Les news sur KickStarter
Le test vidéo par The Verge

Si vous aussi vous allez en recevoir une, amusez-vous bien !

GeekPics : La cuisine du Geek

4

Avis à tous ceux qui rodent par ici, il fait bon dans la cuisine d’un geek. Pourquoi s’emmerder à héberger vos données ailleurs quand vous pouvez le faire chez vous? Déjà, moi, ça m’interpelle. Mais quand en plus de ça, c’est dans la cuisine, je trouve ça sympa.

La table où on a l'habitude de manger ou cuisiner, bah là c'est mort...

La table où on a l’habitude de manger ou cuisiner, bah là c’est mort…

Le serveur en question (HP ProLiant ML350 G5, deux Quad-core Xeon 2,33, contrôleur RAID SmartArray P400, 8 Go de RAM, 2x72 Go et 6x146 Go en SAS 10K) et un petit switch Netgear ProSafe posé dessus.

Le serveur en question (HP ProLiant ML350 G5, deux Quad-core Xeon 2,33, contrôleur RAID SmartArray P400, 8 Go de RAM, 2×72 Go et 6×146 Go en SAS 10K) et un petit switch Netgear ProSafe posé dessus.

En réalité c’est pas du tout par plaisir, c’est simplement que j’ai un studio, et ce serveur, même s’il est relativement peu bruyant, est insupportable la nuit. J’aimerais pouvoir le placer dans ma cave, mais c’est une galère sans nom pour passer du câble dans les gaines techniques, personne ne sait comment ça se gère au syndic, ils sont prêts à me laisser passer du 230V directement dans les gaines Numéricable, France Télécom, c’est dire si le technicien connaît son boulot… Donc depuis hier soir, c’est dans la cuisine, jusqu’à ce que le syndic me propose une solution plus fiable que de passer de la haute tension au milieu des basses tensions.

Écrivez à la main avec votre ordinateur, mais à la main

0

En ce merveilleux dimanche partiellement ensoleillé, je me ballade sur quelques sites, et suis tombé sur ce billet chez Korben.info.

Réaliser soi-même une police d’écriture TTF basée sur votre écriture manuscrite, génial ! Alors j’ai essayé.

La première étape consiste à vous rendre sur MyScriptFont.com à l’aide de votre navigateur favori. On vous propose en premier lieu de télécharger le template, une fiche à imprimer et à remplir à la main. Choisissez un stylo un peu épais, ou un stylo feutre fin ou médium. J’ai personnellement utilisé un PaperMate Flair M.

La fiche à remplir

La fiche à remplir

Il faut donc remplir et numériser cette page avec une assez bonne résolution pour obtenir un résultat de qualité. Attention, le fichier ne doit pas dépasser 2 Mo.

La fiche remplie et numérisée

La fiche remplie et numérisée

Sur la page d’accueil de MyScriptFont, sélectionnez le fichier numérisé, choisissez un nom et validez. Au bout de quelques instants, vous êtes redirigé vers une autre page.

On voit même un test ! Sauvegardez le fichier sur votre machine et installez la police.

Voilà une bricole bien sympatoche pour personnaliser vos documents. Numérisez aussi votre signature et vous pourrez générer informatiquement des documents manuscrits. La classe !

Pour aller plus loin, vous pouvez éventuellement améliorer la qualité du rendu de manière assez simple. Imprimez quatre ou cinq pages du modèle vierge, remplissez et scannez-les. Dans votre traitement de texte, une fois votre document rédigé, faites un mix de vos polices personnelles afin de d’avoir des variations se rapprochant le plus possible de la réalité. Une autre idée serait aussi de créer une police de symboles, ou de smileys personnalisés.

Go to Top